Retour accueil
Retour vers ateliers enfants
1, 2, 3, ... peinture !
L'eau
Maternelle Capsus - Andernos les Bains

Thème choisi par la maîtresse

Enfants de 5 et 6 ans
Asteggiano peind avec les trop petits
La peinture avec les "trop" petits

NB
Ces ateliers de peinture à Andernos ont été ouverts à la demande de la Maîtresse et d’une maman. Dans cette classe de maternelle, il y avait un enfant « surdoué » qui ne parvenait pas à s’intégrer dans sa classe.
Il fallait réaliser trois « fresques » pour présenter un exposé sur l’eau. Ces trois fresques allaient être exposées dans le Hall de l’école et pour la Kermesse. Les enfants seraient fiers de montrer leurs réalisations.
Ce moment de récré-apprentissage a su effacer les différences, transformer les meilleurs ennemis en bons copains !


Tout d'abord, comme dans chaque atelier, une petite question de vocabulaire s'impose
(Il faut penser ce que l'on veut faire, comment on va le faire, avec quel médium, avec quel outil...)
Le support choisi pour travailler ensemble par petits groupes sera, presque dans chaque cas, une plaque d'isorel de 110 / 100 Cm.
Le médium : de petits morceaux de couleurs déchirés dans des revues et de la peinture acrylique
Les outils: des gros pinceaux et des "queues de morue", des couteaux, des peignes, des grattoirs, des brosses à dents... tout un matériel que la maîtresse n'a pas l'habitude de fournir !
"Raconte-moi l'eau"
Marouflages de papiers déchirés, sur isorel
110 / 100 Cm.
Enfants de 5 et 6 ans
(2 séances de 2 heures.)
Raconte_moi l'eau - maternelle d'Andernos les Bains et Asteggiano

Le matériel:
- Colle vinylique
- Peinture acrylique: bleu, jaune, rouge + noir et blanc
- Plaque d'isorel
- Magazines
- Pinceaux: gros pinceaux, brosses et queues de morue
- Couteaux
- Brosses à dents, éponges, peignes, grattoirs, Bouts de branches cassées...

Le tableau:
Les enfants déchirent des « tâches » bleues dans des magazines
Et les marouflent, dans le sens des vagues, sur une plaque d’isorel.
Ils attendent que la colle sèche.

Prenant un peu de recul devant leur travail, ils ne souhaitent pas intervenir davantage ; pour eux, la mer est bien représentée, le tableau est terminé.

design Asteggiano
"Klein d'oeil"
Acrylique sur marouflages de papiers froisés, sur isorel
110 / 100 Cm.
Enfants de 5 et 6 ans
(2 séances de 2 heures.)
Klein d'oeil - maternelle d'Andernos les Bains et Asteggiano

Le matériel:
- Colle vinylique
- Peinture acrylique: bleu, jaune, rouge + noir et blanc
- Plaque d'isorel
- Magazines
- Pinceaux: gros pinceaux, brosses et queues de morue
- Couteaux
- Brosses à dents, éponges, peignes, grattoirs, Bouts de branches cassées...

Le tableau:
Après avoir regardé une reproduction de : « Blue Sponge Relief (RE19) » de Yves Klein, les enfants déchirent et froissent des pages de journaux, puis les marouflent sur une plaque d’isorel.
Ils attendent que la colle sèche. Du papier journal, même froissé collé sur de l’isorel n’a rien de très beau !

A la deuxième séance, ils décident, comme Klein, de peindre toute la surface en bleu.
Mais la mer n’est pas d’un bleu uni alors ils fabriquent des bleus différents ajoutant au bleu primaire du blanc, du jaune, du rouge, du noir.
Ils « tournent » autour du tableau, intervenant dans les bleus des copains.

Après la récréation, le tableau est sec.

Ils pensent qu’il n’est pas terminé. Tant pis pour Klein, eux, ils souhaitent ajouter des vagues ; ce sont eux, les peintres !
Avec un pinceau, certains posent un peu de blanc sur le bord
D’autres font des éclaboussures avec des brosses
D’autres préfèrent « caresser » les « bosses » du papier avec les couteaux chargés de blanc.

Là, la mer est « LEUR » mer, ils peuvent poser les pinceaux.

design Asteggiano
"Raconte-moi la mer"
Acrylique sur marouflages des photos des artistes, sur isorel
110 / 100 Cm.
Enfants de 5 et 6 ans
(2 séances de 2 heures.)
Raconte-moi la mer - maternelle d'Andernos les Bains et Asteggiano

Le matériel:
- Colle vinylique
- Peinture acrylique: bleu, jaune, rouge + noir et blanc
- Plaque d'isorel
- Magazines
- Pinceaux: gros pinceaux, brosses et queues de morue
- Couteaux
- Brosses à dents, éponges, peignes, grattoirs, Bouts de branches cassées...

Le tableau:
Théo a recherché sur Internet « The Great Family » de René Magritte et le propose à la classe.
Accepté à l’unanimité. Le but n’est pas de faire la même chose mais de s’inspirer de l’image.
Les élèves marouflent leurs photos, agrandies en photocopies et déchirées en bandelettes, sur la plaque d’isorel ; ils prennent soin de les placer horizontalement, comme les vagues.
La colle sèche, un élève se propose pour dessiner un oiseau à la craie ; il doit être très grand ; on trace deux traits à la craie pour en fixer les limites.
Chacun commence alors à peindre en prenant soin de laisser plus clair l’intérieur de l’oiseau, de laisser les visages apparents.
On peut estomper ou essuyer la peinture avec l’éponge.
De nouveau le tableau doit sécher.
De retour de la récréation, Théo, qui a déssiné l'oiseau, décide de lui retoucher le bec.
Mais, l'oiseau ne ressort pas, on le voit mal ! Il faut le cerner un peu avec une couleur plus soutenue. Théo le sent bien, il va le faire.
Puis, chacun se défoule avec le blanc, rajoutant des vagues avec les peignes ou les grattoirs, tamponnant avec les éponges pour l’écume, éclaboussant ou inclinant le tableau pour faire des coulures.

Superbe résultat, Magritte n'a qu'à bien se tenir !

design Asteggiano
Retour au Menu enfants (Clic sur l'ardoise)
La peinture avec les "trop" petits

Contact:
clic pour email

Retour accueil
Retour vers ateliers enfants